Cuve d’échange

Le revêtement de votre installation de tribofinition est usé ? Avec une cuve d’échange, vous recevez un produit remis à neuf et la perte de temps est minime.

Durable et robuste : le revêtement en polyuréthane

Lors de la tribofinition, la matière abrasive attaque non seulement les pièces de fabrication, mais également les cuves de travail. C’est pourquoi les cuves en acier de nos installations de tribofinition sont protégées par un revêtement en polyuréthane particulièrement résistant à l’usure. Malgré tout, cette protection élastique contre l’usure doit être renouvelée de temps en temps.

Cuves de tribofinition usagées – remises à neuf

Le renouvellement du revêtement ne doit provoquer qu’une interruption minimale. Si votre cuve de travail est usée, prenez contact avec le SERVICE TROWAL. Sur la base d’une cuve d’échange existante, nous produisons un double de votre cuve, lui appliquons un revêtement et vous le retournons. Votre cuve usagée est réutilisée ensuite comme cuve d’échange.

Les avantages en un coup d'œil
  • Produit remis à neuf avec garantie du fabricant
  • Construction en acier contrôlée et réparée par des professionnels – sans mauvaise surprise
  • Interruption minimale
  • Revêtement en polyuréthane de haute qualité, coulé en conditions de production et recuit dans les règles
  • Dispositif de séparation neuf (clapet de séparation avec dispositif de manœuvre) s'il en existait un sur la cuve originale
Votre interlocuteur
Uwe Schaffeld

Directeur S.A.V. – externe

+49 (0) 2129 571-238

+49 (0) 2129 571-600

Envoyer un courriel

État initial

Les photos suivantes montrent l'état typique des cuves qui nous sont retournées, avec un revêtement usé et une structure acier endommagée.

Notre service d'assurance qualité (AQ) procède d'abord à un premier contrôle de la cuve. En fonction du résultat, la structure en acier sera réhabilitée – ou non – pour servir de cuve d'échange.

Si la structure en acier présente des signes de fatigue ou des fissures, la cuve sera mise à la ferraille. Étant donné qu'il s'agit d'une cuve présentant une usure normale, elle est remplacée par une cuve neuve – naturellement sans supplément pour le client, puisqu'il nous a retourné la cuve usagée.

Sur notre exemple, le revêtement endommagé en de nombreux endroits montre bien qu'il était urgent de remplacer la cuve. On peut bien entendu rafistoler de petits dommages avec des kits de PU de réparation, mais ce n'est pas une solution durable. Nous-mêmes recourons aussi aux mastics PU, mais essentiellement pour que vous puissiez continuer à utiliser votre structure acier usagée jusqu'à la livraison de la cuve d'échange commandée.

Principe fondamental

Selon l'application, les revêtements en polyuréthane d'une installation de tribofinition sont sujets à une usure plus ou moins importante. Dès que la structure en acier sous-jacente apparaît, il faut la plupart du temps renouveler le revêtement de la cuve. Pour que ce revêtement soit de qualité identique à celle de nos équipements neufs, nous ne le réalisons pas sur site, mais chez nous en production. Aucun temps d'arrêt pour le client, car nous proposons des cuves d'échange. En d'autres termes : vous continuez à travailler avec votre cuve actuelle jusqu'à ce que la cuve d'échange à l’état neuf soit prête et livrée chez vous.

La procédure est la suivante :

  • si vous voulez renouveler le revêtement de votre installation de tribofinition, vous commandez une cuve d'échange auprès de notre SERVICE CLIENT.
  • À partir du numéro d'ordre client, du numéro de commission ou du numéro de machine, nous choisissons la structure en acier appropriée parmi nos cuves usagées.
  • Nos ateliers de production fabriquent alors un double de votre cuve.
  • Si votre installation d'origine en est équipée, nous dotons la cuve d'échange d'un dispositif de séparation neuf (clapet et dispositif de manœuvre).
  • Une fois que la cuve d'échange est prête, nous vous l'expédions et vous nous retournez l'ancienne cuve usée.
  • Nous la conservons alors en attente jusqu'à sa réhabilitation et réutilisation comme cuve d'échange à la prochaine demande émise par l'un de nos clients.

 Les sections suivantes vous présentent le déroulement d'une telle réhabilitation.

Enlèvement du revêtement

Dès que toutes les pièces intégrées ou rapportées ont été démontées, nous procédons sur la cuve :

  • à l'élimination thermique du revêtement,
  • au grenaillage,
  • à l'application d'une couche de fond à l'extérieur et
  • à l'application d'une couche de primaire d'accroche d'épaisseur définie à l'intérieur

Les moindres dommages sur la structure en acier – jusqu'alors cachés par le revêtement en PU – sont désormais bien visibles. Nous allons bien entendu éliminer tous ces dommages dans les règles de l'art.

Les sections suivantes montrent les opérations éventuellement nécessaires.

 

Démontage

Lorsque le service d'assurance qualité a validé la réhabilitation de la cuve usagée, elle est envoyée au démontage dans notre service de réparation. Il n'est pas rare que le démontage de pièces intégrées mette à jour de petites surprises.

Par exemple un palier de clapet usé ou d'autres endroits endommagés du revêtement y compris des "réserves de pièces" pour les temps difficiles. La zone de séparation elle aussi n'est plus à l'état neuf.

Travaux de soudure

Dès que le revêtement a été enlevé, la cuve retourne au service de réparation. En concertation avec le service d'assurance qualité, ce dernier décide des réparations à effectuer sur la cuve.

Sur notre exemple, il faudra remplacer le palier de clapet usé et souder professionnellement les endroits endommagés de la structure en acier. La couche de primaire d'accroche sera bien entendue retouchée après le soudage, la cuve étant ensuite prête pour un nouveau revêtement en PU.

Important à savoir

Les cordons de soudure de nos cuves sont généreusement dimensionnés, de façon à ce qu'un éventuel défaut de soudure (ceux-ci étant inévitables) n'entraîne pas une défaillance prématurée. En effet, les vibrations permanentes provoquent au fil du temps de petites fissures au niveau de ces défauts de soudure. Notre principe de base : il se peut qu'un tiers des cordons de soudure soit endommagé et que la machine tourne encore.

La réparation dans les règles de l'art de ces dommages non apparents remet les cuves d'échange à l'état neuf. S'il n'est plus possible de réparer, une cuve neuve vient s'ajouter discrètement aux cuves d'échange en circuit. Aux yeux du client, une machine Trowal a par conséquent la faculté de vivre éternellement.

Remise à neuf du revêtement

Après les travaux de soudure, le traitement de la cuve se poursuit comme suit dans notre département PU :

  • adaptation de moules d'acier segmentés, spécialement conçus,
  • échauffement de la cuve et du moule dans un four,
  • remplissage du moule avec un mélange liquide de polyuréthane et plusieurs composants,
  • durcissement dans le four pour obtenir un polyuréthane mieux réticulé,
  • refroidissement de la cuve à température ambiante et retrait des moules,
  • usinage mécanique des rebords et bavures.

Les pièces à intégrer à la cuve sont ensuite remontées.

Montage

Après que la cuve en acier a reçu son nouveau revêtement en polyuréthane, elle retourne au service de réparation pour le montage du dispositif de séparation et l'adaptation d'éventuelles pièces rapportées. Les opérations d'adaptation ont lieu avant la mise en peinture afin de permettre d'éventuelles corrections sur la structure en acier.

Le clapet de séparation avec arbre et palier de clapet est monté en premier. Nous n'utilisons bien sûr que des pièces neuves. Le clapet en polyuréthane est ensuite ajusté avec précision à la meule. Ceci a pour but d'empêcher que des petites pièces, des éclats d'abrasifs ou des abrasifs de moindre calibre ne s'insèrent entre le clapet et le revêtement, abîmant ce dernier à chaque ouverture-fermeture. Un détail non négligeable qui influe sur la durée de vie du revêtement. La zone de séparation remise en état et le nouveau dispositif de manœuvre (pneumatique sur notre exemple) sont eux aussi remontés et adaptés.

  • Montage du clapet de séparation avec arbre et palier de clapet

  • Mise en œuvre de pièces neuves

  • Ajustage précis du clapet en polyuréthane

  • Montage de la zone de séparation

  • Montage du dispositif de manœuvre du clapet

  • Montage du dispositif de manœuvre du clapet

Mise en peinture

Après que toutes les pièces intégrées à la cuve ont été redémontées, elle va subir l'opération suivante dans notre atelier de peinture où elle sera poncée et revêtue d'une couche de fond, avant d'être mise en peinture, naturellement à la couleur de votre choix. 

Assemblage final

Après la mise en peinture, la cuve retourne une dernière fois à l'atelier de réparation. Les pièces intégrées et rapportées adaptées avant la mise en peinture sont alors remontées. Ensuite, la cuve est prête pour le remplacement du moteur/support de balourd. Vous pouvez effectuer ce remplacement vous-même en vous conformant à nos instructions. Nous recommandons toutefois de confier l'opération à un technicien de S.A.V. qui la réalisera chez vous sur site, afin d'exclure tout dommage indirect consécutif à un montage inapproprié du moteur ou du support de balourd.

Remarque importante : sur de nombreuses séries, il faut retourner la cuve pour fixer le moteur ou le support de balourd. Si vous ne possédez pas de dispositifs de levage appropriés, nous procéderons à la transformation de préférence dans nos ateliers. Cette transformation peut être réalisée dans nos ateliers de production en l'espace d'une journée.

Dressage de face

Après le montage et l'adaptation, il faut encore usiner la surface de montage du moteur/support de balourd. Pour ce faire, la surface de montage subit un nettoyage, un ponçage, un contrôle et éventuellement encore une rectification plane.

Cette procédure associée à un joint spécial est la seule permettant un transfert de force durable du mouvement de nutation du balourd à la cuve. Si l'on saute cette opération, les boulons de fixation du balourd, voire la bride de fixation toute entière seront arrachés. Ceci aboutira généralement à une avarie complète avec cuve fissurée et balourd détruit.

Résumé

Avec une cuve d'échange de WALTHER TROWAL :

  • Vous recevez une structure acier à l'état neuf, contrôlée et réparée dans les règles de l'art, sans aucun potentiel de mauvaises surprises.
  • Vous recevez un revêtement en polyuréthane de haute qualité, coulé en conditions de production et recuit dans les règles.
  • Si votre installation en est équipée, vous recevez un dispositif de séparation neuf (clapet de séparation et dispositif de manœuvre), adapté et monté en conditions d'usine.

En définitive, vous recevez une cuve à l'état neuf. Et comme elle est « à l'état neuf », nous vous accordons la garantie d'origine du fabricant sur le revêtement et la structure en acier (12 mois), comme pour une installation neuve.

  • Vue de la cuve avant traitement

  • Vue de la cuve après traitement

Revêtements effectués par d'autres entreprises que Trowal

Pour terminer, nous tenons à vous montrer des photos du revêtement d'une installation Trowal, réalisé par un autre prestataire et malheureusement sans donner satisfaction. Sur cet exemple, le nouveau revêtement date de quelques jours. On peut voir que le clapet usé a été remonté sur la cuve après le renouvellement du revêtement. Notez aussi le manque de précision de l'ajustage.

Le polyuréthane présente un phénomène de feuilletage dans l'ensemble de la cuve. Ceci aboutit généralement à des décollements massifs du revêtement pendant le service. Les spécialistes parlent de défaut de « délamination », un défaut toujours susceptible d'apparaître en fonction de la température et de l'humidité atmosphérique sur les revêtements appliqués par pulvérisation.

Malheureusement, l'entreprise qui a réalisé le revêtement a également osé remplacer le support de balourd. Ceci s'est soldé par des vis arrachées au niveau du support de balourd et par une bride fissurée. Heureusement, le dommage a été décelé à temps, prévenant ainsi une défaillance complète de la cuve.

Notre conclusion : faites plutôt confiance au fabricant de votre installation de tribofinition, car

SEUL TROWAL EST L'ORIGINAL.